Coupe du monde, quelle sécurité en Russie ?

Dès aujourd’hui, la Russie lance le coup d’envoi de cette Coupe du Monde 2018. Près de 2,5 millions de supporters vont assister aux matchs pendant plus d’un mois sur le sol de Vladimir Poutine. Quelle sécurité a été mise en place ? Zoom sur les mesures prises par le gouvernement russe.

 

Coupe du monde, Terrorisme

 

Une menace présente

Comme tout événement d’une telle ampleur, la Coupe du Monde doit forcément se préparer face à la menace terroriste. Effectivement, la Russie, compte tenu de son implication en Syrie, doit se parer à toute éventualité afin de protéger la population et les supporters étrangers venus suivre la compétition. Le sol russe a en effet déjà été la cible d’attaques comme le métro de Saint-Pétersbourg en avril 2017. Un attentat revendiqué par l’Etat Islamique qui avait alors fait 13 morts. C’est donc sous très haute sécurité que débutera aujourd’hui cette Coupe du Monde 2018.

 

Des mesures « à la russe »

Le président Vladimir Poutine joue en effet sa crédibilité. Un événement qu’il prend au sérieux et a préparé depuis des mois. « Toute l’image de notre pays dépend de votre travail » avait-il lancé aux forces de police russe en préparation de la Coupe du Monde. Pour la protection du pays et des supporters, diverses mesures ont donc été mises en place. Parmi elles, l’installation de portiques de sécurité dans les métros et sites touristiques accompagnée d’une fouille aux rayons X à l’entrée des stades. En moyens humains, la Coupe du Monde bénéficiera évidemment de la protection de la police russe, formée spécialement cet hiver en Sibérie dans des conditions extrêmes. Mais également des services de renseignement et de la garde nationale. En tout, on comptera plus de 11 000 policiers, sans comptabiliser les militaires et agents de sécurité, pour un budget avoisinant les 500 millions d’euros.

 

coupe du monde 2018 

Coupe du monde, Hooliganisme

 

Des supporters violents

La Russie ne peut pas s’en cacher, certains de ses supporters, les « hooligans », ne sont pas des plus calmes. Effectivement, ces supporter radicaux se font régulièrement remarquer au cours de diverses compétitions. Lors de l’Euro en 2016, les hooligans russes avaient en effet provoqué des heurts violents à Marseille contre des supporters anglais. Un affrontement qui avait occasionné 35 blessés dont 2 graves, ainsi que d’importants dégâts matériels. Pour la Coupe du Monde, Poutine a assuré depuis plusieurs mois qu’il ne laisserait pas les Hooligans lui gâcher la fête. Ainsi, ce dernier a donc mis en place des mesures spécifiques face à cette menace.

 

Un passeport anti-hooligans

Pour ce faire, des contrôles seront instaurés à l’entrée des stades. En plus des billets, les supporters russes devront être inscrits dans un fichier regroupant les crimes et délits déjà enregistrés au cours de matchs passés. Ainsi, les supporters ayant déjà été condamné pour hooliganisme seront interdit de match durant la Coupe du Monde. Des mesures qui devraient limiter les dégâts, même si les abords des stades resteront accessibles à tous, sous surveillance policière.

 

L’organisation d’un tel événement demande organisation et moyens. Un défi après les JO de cet hiver et un avant-goût avant Paris 2024. On espère en tout cas que cette Coupe du Monde 2018 se déroulera dans les meilleures conditions, et que les bleus nous ramèneront le trophée !

 

Nos derniers articles :

LOGICIEL MÉTIER SEKUR®, UNE SOLUTION COMPLÈTE ET PERFORMANTE

CONTINUUM DE SÉCURITÉ, COMMENT MIEUX TRAVAILLER ENSEMBLE ?

 


Découvrez la solution SEKUR

Vous pouvez dès à présent créer votre compte SEKUR® en ligne.
Quelques clics vous suffisent pour bénéficier de tous ses avantages !

Je créé mon compte
Coupe du monde, quelle sécurité en Russie ?

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *